LowCarbonPower logo
Instagram Facebook X (Twitter)

Électricité en UE en 2023

Ranking Mondial: #21
69.7% #42 Électricité bas carbone
649.41 watts #51 Production par personne
210.89 gCO2eq/kWh #45 Intensité carbone

En 2023, la consommation d'électricité dans l'Union européenne montre que les énergies bas carbone sont prédominantes, représentant environ 70% du total. Parmi celles-ci, le nucléaire constitue une part importante avec environ 23%, suivi de l'éolien à environ 18% et de l'hydraulique à environ 15%. À côté de cela, les énergies fossiles représentent environ 28% de la consommation. Le gaz naturel et le charbon sont les plus utilisés parmi les énergies fossiles, représentant respectivement environ 15% et 12% de la consommation électrique. Comparativement, les bio-carburants et l'énergie solaire ont des parts plus modestes, à environ 4% et 9% respectivement.

Suggestions

Pour augmenter la génération d'électricité bas carbone, l'UE pourrait envisager d'étendre ses capacités nucléaires et éoliennes, qui sont déjà des contributeurs majeurs. En tirant des leçons de succès développés dans d'autres pays, la France reste un exemple frappant avec 66% de génération électrique provenant du nucléaire. De même, le Danemark génère environ 59% de son électricité à partir de l'éolien. D'autres pays européens comme la Slovaquie et l'Ukraine montrent également des proportions élevées, avec environ 61% et 58% de leur électricité provenant du nucléaire. Ces exemples montrent que l'augmentation de ces technologies peut considérablement contribuer à une électricité plus propre et durable.

Histoire

L'histoire de l'électricité bas carbone dans l'UE montre des tendances intéressantes. Dans les années 1980, le nucléaire a connu une croissance rapide avec des augmentations significatives de génération d'année en année, notamment en 1984 et 1985 où l'augmentation était respectivement de 103 TWh et 113 TWh. Cependant, des baisses ont également été enregistrées comme en 2009 et 2020 avec des diminutions de 60 TWh et 83 TWh respectivement. Cette tendance continue en 2022 avec une diminution notable de 119 TWh. Par ailleurs, l'énergie éolienne a connu une croissance notable ces dernières années avec des augmentations substantielles en 2017 et 2019 de plus de 45 TWh. Les fluctuations dans l'énergie hydraulique ont également marqué les dernières décennies, avec des baisses significatives en 2002, 2011 et 2022, compensées par une augmentation notable en 2023 de 101 TWh. Ces changements illustrent l'importance de diversifier et d'investir continuellement dans les technologies bas carbone pour assurer une fourniture stable et durable d'électricité.

Importations et exportations d'électricité

Balance commerciale

Sources des données

Ceci est une région agrégée avec des données de : Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Tchéquie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède.
Instagram Facebook X (Twitter)