LowCarbonPower logo
Instagram Facebook X (Twitter)

Électricité en Pérou en 2023

Ranking Mondial: #66
58.8% #59 Électricité bas carbone
43.80 % #56 Electrification
203.05 watts #130 Production par personne
221.49 gCO2eq/kWh #44 Intensité carbone

En 2023, la consommation d'électricité au Pérou provenait majoritairement de sources d’énergie bas carbone et fossiles. Plus de la moitié de l'électricité, soit environ 67 TWh, provient de l'énergie bas carbone, avec 31,51 TWh d’énergie hydraulique et 35,28 TWh de sources diverses comme l'éolienne (2,23 TWh). L'énergie fossile représentait quant à elle environ 48 TWh, dominée par le gaz naturel (23,71 TWh). Comparée à la moyenne mondiale de 432 watts/personne, la production électrique du Pérou est significativement plus basse, ce qui pourrait affecter négativement la croissance économique et le bien-être des citoyens en limitant l'accès à une énergie fiable et durable.

Suggestions

Pour augmenter la production d'électricité bas carbone, le Pérou peut s'inspirer de pays comme le Brésil et l'Inde qui ont considérablement investi dans l'éolien et le solaire. Le Brésil génère 96 TWh d'énergie éolienne, ce qui montre un fort potentiel de cette source au sein de la région sud-américaine. De même, l'Inde produit respectivement 113 TWh et 82 TWh d'énergie solaire et éolienne, ce qui souligne l'importance d'une stratégie diversifiée en matière d'énergies propres. En s'appuyant sur ces exemples, le Pérou pourrait promouvoir des politiques incitatives pour attirer des investissements privés et développer des infrastructures dédiées à l'énergie solaire et éolienne.

Histoire

L’histoire de l’électricité bas carbone au Pérou montre une prédominance de l’hydroélectricité avec des accroissements variables au fil des ans. Dans les premières années des années 1980, il y a eu des augmentations modestes avec des ajouts de 0,7 à 1 TWh par an. Les années 1990 ont aussi vu des fluctuations, notamment un déclin significatif de 1,8 TWh en 1992, suivi de reprises comme en 1993 avec une augmentation de 2,1 TWh. Dans la dernière décennie du 21e siècle, des hausses notables ont eu lieu, surtout en 2017 avec 4,9 TWh supplémentaires. Cet historique souligne la nécessité pour le Pérou de stabiliser et diversifier ses sources d'énergie bas carbone pour éviter des baisses imprévues de production.

Importations et exportations d'électricité

Balance commerciale

Sources des données

Pour les années 1971 à 1989 la source de données est World Bank.
Pour les années 1990 à 1995 la source de données est IEA.
Pour l'année 1996 la source de données est Energy Institute.
Pour les années 1997 à 2013 la source de données est IEA.
Pour les années 2014 à 2023 la source de données est Ember.
Instagram Facebook X (Twitter)