LowCarbonPower logo
Instagram Facebook X (Twitter)

Électricité en Macédoine du Nord en 2023

Ranking Mondial: #65
32.3% #105 Électricité bas carbone
52.12 % #27 Electrification
381.54 watts #96 Production par personne
487.45 gCO2eq/kWh #135 Intensité carbone

En 2023, la consommation d'électricité en Macédoine du Nord se répartit entre énergie fossile et énergie bas carbone. Plus de la moitié de cette électricité provient des sources fossiles avec 4,76 TWh, principalement du charbon, qui représente environ 2,81 TWh, et du gaz, autour de 1,39 TWh. L'énergie bas carbone, incluant l'énergie hydraulique (1,65 TWh) et l'énergie solaire (0,3 TWh), contribue à 2,27 TWh. Comparée à la moyenne mondiale de 432 watts par personne, la Macédoine du Nord affiche une consommation totale moindre, ce qui peut limiter son développement économique et sa capacité à offrir des services publics efficaces.

Suggestions

Pour accroître la production d'électricité bas carbone, la Macédoine du Nord pourrait s'inspirer de pays ayant réussi dans ce domaine. Par exemple, l'Allemagne et l'Espagne produisent respectivement 137 TWh et 64 TWh d'électricité éolienne. De même, des nations comme la France et la Suède ont mis en place de solides infrastructures nucléaires produisant 336 TWh et 48 TWh respectivement. En suivant ces exemples, la Macédoine du Nord pourrait investir davantage dans l'éolien, le solaire et le nucléaire pour réduire sa dépendance aux combustibles fossiles et lutter contre le changement climatique.

Histoire

Historiquement, la production d'électricité bas carbone en Macédoine du Nord a principalement dépendu de l'énergie hydraulique, bien que fluctuante au gré des années. Par exemple, au début des années 2000, on observe des variations telles que +0,6 TWh en 2003 et -0,6 TWh en 2007. Des années plus récentes montrent une résurgence avec +1,2 TWh en 2010, malgré de nouvelles baisses comme -1 TWh en 2011. En 2023, l’intégration de nouvelles énergies bas carbone semble prometteuse avec des augmentations de 0,3 TWh aussi bien pour l'hydroélectricité que pour l’énergie solaire, signalant possiblement une transition vers une production d'électricité plus durable.

Importations et exportations d'électricité

Balance commerciale

Maximum Imports

Sources des données

Pour les années 1990 à 2004 la source de données est IEA.
Pour les années 2005 à 2008 la source de données est Ember.
Pour l'année 2009 la source de données est IEA.
Pour l'année 2010 la source de données est Ember.
Pour les années 2011 à 2012 la source de données est IEA.
Pour les années 2013 à 2023 la source de données est Ember.
Instagram Facebook X (Twitter)