LowCarbonPower logo
Instagram Facebook X (Twitter)

Électricité en Curaçao en 2018

Ranking Mondial: #116
29.2% #110 Électricité bas carbone
535.14 watts #71 Production par personne
464.81 gCO2eq/kWh #122 Intensité carbone

En 2018, la consommation d'électricité à Curaçao était largement dominée par l'énergie fossile, qui représentait environ 71% de la production totale, toute provenant de fioul. Les énergies bas carbone, quant à elles, représentaient près de 30% de la production. Parmi les sources d'énergie bas carbone, l'éolien était la principale avec environ 27% de la production d'électricité, tandis que le solaire contribuait à seulement 2%. Ces chiffres montrent qu'une partie significative de l'électricité de Curaçao provient déjà de sources d'énergie plus propres, mais une majorité importante reste dépendante des combustibles fossiles, ce qui pose des problèmes environnementaux et de durabilité à long terme.

Suggestions

Pour augmenter la production d'électricité bas carbone, Curaçao pourrait se concentrer sur l'expansion de l'énergie éolienne, qui est déjà bien implantée et contribue substantiellement à l'électricité verte de l'île. Beaucoup de pays montrent que l'énergie éolienne peut devenir une part encore plus importante du mix énergétique. Par exemple, le Danemark génère plus de la moitié de son électricité grâce à l'éolien, ce qui pourrait servir de modèle pour Curaçao. Outre l'éolien, Curaçao pourrait également s'inspirer de pays comme le Chili et la Grèce, qui tirent respectivement environ 20% et 17% de leur électricité du solaire. L'intensification des installations solaires et l'amélioration des infrastructures existantes pourraient aider à réduire la dépendance aux combustibles fossiles.

Histoire

L'histoire récente de la production d'électricité bas carbone à Curaçao montre une progression lente mais continue. À partir de l'année 2001, l'éolien a commencé à être utilisé avec une augmentation initiale de 0,1 TWh. En 2013, une nouvelle augmentation éolienne similaire s'est produite, suivie de l'introduction du solaire la même année, bien que sans augmentation de production notable immédiatement. En 2018, une nouvelle augmentation de 0,1 TWh de l'éolien a été enregistrée. Ces modestes, mais significatives contributions éoliennes et solaires montrent que, malgré un démarrage lent, il y a une volonté et un potentiel pour augmenter davantage les énergies bas carbone dans le futur proche.

Importations et exportations d'électricité

Balance commerciale

Sources des données

La la source de données est IEA.
Instagram Facebook X (Twitter)